30bpm

Thirty beats a month by M. Robin

Synesthasia de DJ Brace

Probablement, malheureusement, le moins connu des albums sélectionnés dans la catégorie musique électronique cette année (à part peut-être le mien?). DJ Brace est un champion DMC (donc de scratch) et l’album précédant, Nostomania, a remporté le prix Juno de l’album instrumental de l’année en 2009 au gala Juno.

Oubliez le scratch frénétique de Q-bert, le passé du DJ s’exprime différemment ici. Hiphop instrumental dans la tradition de DJ Shadow, mais plus atmosphérique, moins anguleux. (Pour des productions plus traditionnelles dans le genre vous pouvez écoutez les sons de son crew Brown Bag Allstar qui contient bien des rappers de calibre dont Soulkhan le battle-rapper incroyable. « Malheureux », car cet album a une profondeur assez particulière. Ce n’est pas que le premier album est superficiel, mais ici l’expérience va encore plus loin dans l’atmosphère cinématographique. On ne sait exactement où les échantillonnages commencent et où ils finissent tellement les compositions sont polies et assurées.

Certainement un album à ne pas oublier malgré nos rêveries.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: